Les critères de choix d'un chiot Bouvier Bernois

 


Avant de s'engager à prendre pour compagnon un Bouvier Bernois

 

LES FRAIS : Il faudra prévoir un budget assez conséquent, compter le prix de l'alimentation qui doit être de qualité, les frais vétérinaires et d'entretien , pensez que votre chien vivra de longues années avec vous.

LES OBLIGATIONS : Votre chien devra vivre avec la famille dans la maison, la vie en appartement ne lui convient pas il lui faut de l'espace et de la liberté. Le chenil à l'extérieur est fortement déconseillé, le bouvier bernois n'aime pas être tenu à l'écart et isolé, les risques seront d'avoir un chien peureux, aboyeur ou fugueur, voire agressif. Si vous travaillez votre chien ne doit pas être seul plus d'une demi-journée, une petite visite à l'heure du déjeuner ne peut lui faire que du bien, pendant les périodes d'absences lui donner de quoi s'occuper jouets, os, bouteilles plastique... 

LES CONTRAINTES : Les vacances sont les périodes qui comptent le plus d'abandons de chiens, ne faites pas partie de ces gens qui n'ont aucune conscience et aucun remord pour agir de la sorte. Si vous ne pouvez pas emmener votre boubou ou le faire garder par un proche il existe des familles d'accueil , tout comme il y a des personnes qui font de la garde à domicile. Les pensions de chiens sont à voir selon leurs aménagements.

L'EDUCATION ET LA SOCIALISATION : elles sont obligatoires, ne pas attendre que votre chiot soit adulte, il sera trop tard vous ne pourrez plus le contrôler et son caractère sera affirmé.

 

Chiot non LOF? Chiot LOF confirmable? Chiot LOF non confirmable?

 

Beaucoup de gens confondent les appellations  LOF (Livre des Origines Françaises) Non LOF, confirmable ou Non confirmable.

Les Chiots  Non LOF sont issus de parents n’ayant  pas de pédigrée, ce sont des chiots de  "type  ou genre bouvier bernois" qui n'auront pas les qualités des bouviers  bernois "pure race", surtout au niveau du caractère,  ils n'auront pas de papiers officiels et ne pourront pas être confirmés, et ne seront pas reconnus comme reproducteurs par la SCC. Malheureusement  le marché pour ce type de chiots est très florissant. Les prix sont très attractifs, mais il ne faudra pas s’étonner si le chiot devient  caractériel, dysplasique ou autre… il n’y a aucune garantie que le chiot sera sans défauts à l’âge adulte.

chiot bouvier bernois confirmable

Les Chiots LOF "confirmables" sont issus de parents  confirmés  ayant un pédigrée.
Ce sont des  chiots « pure race » ils  auront un certificat de naissance comportant la généalogie des parents, ils seront inscrits au LOF sous un numéro provisoire. A partir de 15 mois ils pourront être  confirmés par un juge lors d’une séance de confirmations, les chiots seront inscrits au LOF avec un numéro définitif et auront un pédigrée fourni par la SCC, ils pourront être reproducteurs. Il est impératif de faire radiographier les hanches et les coudes des reproducteurs pour le dépistage de la dysplasie! 
Des journées  de confirmations existent  à des dates et des lieux précis dans l’année.
La plupart des expositions canines Nationales ou Internationales font des séances de confirmations : il y a deux possibilités lors de ces manifestations, faire seulement confirmer son chien   ou faire confirmer son chien tout en participant au concours de beauté.

 

chiot bouvier bernois non confirmableLes Chiots LOF "non confirmables" sont issus de parents confirmés ayant un pédigrée. Ce seront des  chiots « pure race »ayant  des défauts (couleur trop de blanc, œil bleu, queue déviée ou cassée…) qui  ne pourront pas être confirmés, ces défauts ne retirent en rien la qualité du caractère des chiots.
Ils auront un certificat de naissance fournit par la SCC avec  la généalogie des parents et garderont leur numéro provisoire au LOF car ils ne pourront pas être confirmés, ni être reproducteurs.

 

 




Quelques indications pour choisir son chiot LOF confirmable ou son chiot LOF Non confirmable
Que le chiot soit LOF confirmable ou LOF Non confirmable il faut s’informer avant de faire un choix.
Que ce soit un  type d’élevage  en chenil, multi races ou familial il faut voir le comportement des adultes et surtout (pour les bouviers bernois) les caractères, la propreté des lieux et l’accueil. Généralement les chiots ne sont visibles qu’à partir de 3  ou 4 semaines, mais par soucis d’hygiène, les chiots n’étant pas vaccinés, il est possible que l’éleveur refuse de les présenter et encore moins de les  mettre en contact avec les visiteurs, mais il faut se renseigner sur les conditions de vie des chiots, l’endroit, la propreté, l’activité autour de la portée (bruits, jeux d’éveil, radio, présence humaine et animale, début de socialisation.)
Il est préférable de s’adresser à des éleveurs signataires de la charte de qualité de l’éleveur de l’AFBS, cette charte a pour but de préserver la race des Bouviers Suisses et d’établir des règles de reproduction imposées aux éleveurs.
L’éleveur doit vous présenter la mère des chiots , le père est souvent pris à l’extérieur de l’élevage et ne peut être visible, l’éleveur doit vous informer sur les qualités de celui-ci.

Les documents à demander à l’éleveur :
- Le pédigrée des parents
- Les résultats de lecture des radios pour le dépistage de la dysplasie des  hanches et des coudes. La lecture  et les résultats des radios doivent être effectués par le  lecteur officiel agréé par la SCC et  l’AFBS.
La lecture des hanches est interprétée  par stades A, B,C, D, E
La lecture des coudes est interprétée par stades  0 , SL (stade limite), 1,2, 3
Pour la reproduction les stades pour les hanches A, B ou C sont autorisés,
 les stades 3 pour les coudes ne sont pas autorisés à reproduire, Un(e) chien(ne) C ne pourra être accouplée qu’avec un(e) chien(ne) A,  ce qui permet d’écarter les risques génétiques de dysplasie chez les chiots, mais n’exclue pas les risques de dysplasie  accidentelle (escaliers, chocs, sauts, jeux violents etc…) ou des suites d’une mauvaise alimentation.
- Bien que ce ne soit pas une obligation on peut demander si les parents reproducteurs ont passé un test de caractère,  surtout pour le mâle qui n’est pas visible. L’AFBS organise des séances de tests de caractère qui comprennent différentes épreuves pour juger les réactions du chien.
- Demander si une étude de durée de vie a été effectuée dans l’arbre généalogique des parents (père, mère, frères, sœurs etc..) Il faut savoir que le chien est comme l’homme, il est touché lui aussi par plusieurs types de cancers; l’histiocytose est la forme de cancer la plus répandue chez le bouvier bernois, elle est génétique et ne peut être dépistée qu’en effectuant des analyses de la tumeur. Des recherches effectuées  par le CNRS de Rennes sont en cours, Il existe un protocole qui met en relation le propriétaire du chien décédé, le vétérinaire, le CNRS de Rennes et l’AFBS pour le processus de prélèvements et d’analyses des tissus atteints, mais beaucoup de propriétaires et vétérinaires au moment de la mort du chien ne pensent pas à ce protocole. Actuellement  l'étude de la longévité des parents et de leur lignée est prise en compte mais ne sera fiable que si les causes de mortalité sont connues et avérées.

Au départ du chiot l’éleveur remettra  un dossier au futur propriétaire, dossier type que nous donnons aux futurs propriétaires :
- Un certificat ou une attestation de vente qui  doit être signé(e) par le vendeur et par l’acheteur. Doivent être indiqués clairement le nom du chien, son numéro d’identification, sa race exacte, son sexe, sa description (couleur de la robe, poils, oreilles, queue…), la date de la vente, la date de la remise du chiot, les coordonnées du vendeur et acheteur, le prix, le mode de règlement, l’usage que l’on veut faire du chien (compagnie, exposition, reproduction…). Ce contrat de vente doit être exigé au moment de l’achat et non envoyé plus tard par le vendeur.
- Le carnet santé du chiot (comportant les vaccinations à jour)
- La carte d’identification du chiot (tatouage ou transpondeur)
- Le certificat de santé du chiot (examen effectué par le vétérinaire)
- Une copie du pédigrée et cotation des parents
- Une copie des résultats de radios de dysplasie des parents
- Une copie des résultats de tests de caractère des parents (si ils ont été passés)
- Une fiche santé ( indiquant les vaccins et vermifuges effectués, et les dates pour les vaccinations et vermifuges à faire)
- Une fiche conseil sur l’alimentation ( marque de croquettes et dosages selon l’âge)
- Une fiche conseil sur l’éducation et la socialisation du chiot
- Une fiche conseil sur l’arrivée du chiot à la maison et la croissance du chiot
- Photos des parents et du chiot.
- 1 kit chiot ( comprenant échantillon croquettes, gamelle, livret conseil de la marque des croquettes )

Les documents à recevoir ultérieurement:
- Le certificat de naissance SCC (LOF)
- Le pédigrée ( à condition d'avoir fait confirmer le chien )



 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser
des statistiques de visites