Retour page accueil


BOUVIERS SUISSES


- 4 Races -



Le Bouvier Suisse est un nom qui regroupe quatre races de chiens


Bouvier d'Appenzell

Historique

1853 le bouvier d'Appenzell est cité dans le livre du Suisse Friedrich von Tschudi  intitulé "Tierleben der Alpenw elt".

1895 Max SIEBER recommande à la société cynologique de Suisse de sauvegarder la race du bouvier d'Appenzell.

1898 le conseil d'Etat du canton de St.Gall donne une subvention de 400Fr, une commission fut crée par la SCS et Elle fixa

les 
traits caractéristiques de la race.


1998, 8 bouviers de l’Appenzell furent présentés dans la classe expérimentale "chiens de montagne et de bouvier suisses". 

1906 sous l'impulsion du Professeur Albert HEIM création du "Club suisse du bouvier de l’Appenzell". 

1914 Ouverture du livre des origines du Bouvier d'Appenzell, et composition du premier standard de race par le professeur Albert

HEIM.


Caractère, comportement

Le Bouvier d'Appenzell est un chien animé par une remarquable vivacité associée à un tempérament bien affirmé. Courageux,

assuré et naturellement méfiant vis-à-vis des étrangers, il est un très bon chien de garde, prêt à intervenir à la moindre approche

suspecte de la propriété de ses maîtres. Partenaire polyvalent, il hérite d'un fort instinct de chien de berger, avec un talent inné

pour la conduite de troupeaux de bovins. Le Bouvier d'Appenzell est aussi un chien de famille très apprécié pour sa gaieté et sa

réceptivité.


Bouvier Bernois

Historique

Autres noms, Dürrbächler, Bernese Mountain Dog, Berner Sennenhund

Le Bouvier bernois est un chien d’origine ancestrale qui, dans les préalpes bernoises et dans les campagnes du centre du canton

de Berne, était utilisé comme chien de garde, de trait et de bouvier.

Dès 1902, 1904 et 1907, des sujets de la race du Bouvier Bernois furent présentés à des expositions canines

En 1907, des éleveurs de la région de Berthoud (Burgdorf) décidèrent de promouvoir l’élevage en pure race de ce bouvier

autochtone en fondant le « Club suisse du Dürrbächler ».

1908 - Duerbaech Klub publie le standard de la race.

1908 - Le nom du club Duerbaechler change pour Berner Sennenhund Club. Le nom de race est changé pour Berner Sennenhund.

En 1910, à Berthoud, lors d’une exposition canine, les agriculteurs de la région réussirent déjà à présenter 107 sujets. Dès ce jour,

ce chien, rebaptisé « Bouvier bernois » à la suite de l’exemple des autres races de chiens de bouvier suisses, se répandit

rapidement dans toute la Suisse et en Allemagne du Sud. Aujourd’hui, le bouvier bernois est connu et apprécié dans le monde

entier grâce à sa robe tricolore aux marques et taches bien réparties, à ses facultés d’adaptation et à ses qualités de chien de

famille.

Caractère , comportement

Le Bouvier Bernois est un chien très gentil et affectueux, surtout envers ses maîtres. Il fait preuve à leur égard, d’une fidélité et

d’une loyauté sans faille. À la recherche constante d’affection et de présence, il est assez collant. Nullement agressif et peu

aboyeur, il est aussi intelligent. Très curieux, mais un peu peureux, il n’a pas l’instinct de prédateur et de ce fait est très gentil avec

les autres animaux domestiques.


Bouvier d'Entlebuch

Historique

Le bouvier de l'Entlebuch est le plus petit des 4 races de bouviers suisses. Il provient de l'Entlebuch, vallée située sur les cantons

de Lucerne et de Berne.

1889 sa première description est donnée sous le nom de « Entlibucherhund ».

1913 à l'exposition canine de Langenthal, quatre sujets de ce petit bouvier à queue courte de naissance furent présentés au

professeur Albert HEIM.ces chiens furent inscrits en qualité de quatrième race de bouviers au livre des origines suisses (LOS). 

1927 le premier standard fut rédigé, et fondation du Club suisse du bouvier de l'Entlebuch.

1954  La race du Bouvier de l’Entlebuch a été reconnue à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Caractère, comportement

Vif, plein de tempérament et d'assurance; intrépide; envers ses familiers gentil et fidèle, légèrement méfiant envers les étrangers;

gardien incorruptible; joyeux et réceptif.


Grand Bouvier Suisse

Historique 

Autre nom Grosser Schweizer Sennenhund 

1908, à l’occasion d’une exposition canine à Langenthal qui commémorait les 25 ans d’existence de la Société cynologique suisse

(SCS), on présenta au Prof. A.HEIM deux bouviers bernois à poil court, Il reconnut en eux des survivants des grands mâtins de

bouchers ou grands bouviers en voie de disparition.

1909 ils furent reconnus en qualité de race distincte par la SCS et inscrits au volume 12 (1909) du Livre des origines suisse (LOS).

1912 le « club suisse du grand bouvier suisse » fut créé dans le but de promouvoir l’élevage de pure race de ce chien.

1939 le 5 Février publication du standard de race pour la première fois par la F.C.I.

1934 reconnaissance à titre définitif de la race Grand Bouvier Suisse par la F.C.I.

 Caractère, comportement

Le tempérament du Grand Bouvier Suisse est avant tout extrêmement équilibré. Sa méfiance envers les étrangers ne dérive en

aucun cas sur une conduite agressive. Il sait se montrer dissuasif. Protecteur, affectueux et dévoué, il est en revanche, en bon

Bouvier, un peu buté. Il faut une éducation ferme et patiente pour qu’il se révèle sous son meilleur jour, mais il est capable de

grandes choses ! Par ailleurs, comme pour tous les grands chiens, il lui faut une bonne socialisation dans son enfance pour rester

souple et flexible en toutes circonstances.

Avec les enfants, il est doux et tendre et se laisse papouilller avec patience. Les autres animaux domestiques n’ont rien à redouter

de lui.


Retour page accueil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser
des statistiques de visites