Exercices et  entrainement du Bouvier Bernois aux  concours de beauté

 

Pour présenter un chien il faut lui apprendre des exercices qui  seront appropriés  pour une bonne présentation.
La position en statique, le positionnement du corps, la course en laisse pour les allures sont les principaux exercices que doit connaître le chien et qui seront inculqués en même temps que l’éducation. Il faut faire très attention au caractère du chiot ces exercices doivent être effectués régulièrement  (2 à 4 séances par semaine de 5 à 10 mn, selon la progression), et ce toujours en donnant une impression de jeu, donc …  Beaucoup de patience ! Beaucoup de félicitations ! Beaucoup de câlins ! Et des récompenses qui s’espaceront au fur et à mesure de la réussite des exercices.
Il est préférable de privilégier la socialisation si le caractère est craintif l’éducation se faisant progressivement pour le mettre en confiance et passer ensuite aux exercices  de présentation ; ce sera aussi en fonction de son âge, les chiots de 3 à 6 mois étant plus «  fous fous » il est plus difficile de les  maîtriser, par contre la période 7 mois- 12 mois est intéressante car le caractère s’affirme et le chiot commence à devenir réceptif   aux exercices  que nous lui demandons.



Luther King statique

Position en statique

L’apprentissage de la position en statique se fait en même temps que la marche en laisse (voir éducation), il suffit de marquer des temps d’arrêts de quelques secondes en lui disant « stop ! Pas bouger ! », ne pas lui parler ne pas le toucher pendant la période de stop, à chaque fin de stop la récompense,  câlins ! félicitations ! repartir en lui disant « on y va ! », Le temps en position statique sera prolongé progressivement selon les résultats obtenus.  Cet exercice peut se faire pendant les promenades, très utile en zone urbaine (attente aux feux tricolores, passages piétons…). Une fois le stop acquis il faudra lui apprendre à rester en statique en s’éloignant de lui (la laisse sur le dos) on s’éloigne de quelques pas à reculons en lui répétant «  nom du boubou ! Pas bouger ! » attendre quelques secondes et  rappel (au pied !) le chien à vos pieds (assis !) récompense, câlins ! Félicitations !
Avec un bon entrainement la distance entre le maître et le chien peut être très grande, très bon exercice pour les photos et surtout pour le rappel au pied !


Pour le choix de la laisse d’exposition nous préférons la laisse genre lasso en cordon tressé  Ø 8 à 10 mm elle offre une bonne prise en main et reste discrète en présentation, pour habituer le chien  les entrainements se feront avec cette laisse.

Il y a deux façons de tenir la laisse pour la présentation.

 

Castille tenue en bout de laisse

La tenue en bout de laisse

Permet de s’éloigner du chien et de voir la position des pattes et du corps, par contre il faut que le chien soit très calme en statique.

 

 



 

Luther King tenue ras du collierLa tenue de la laisse  au ras du collier

L’ensemble de la laisse est dans la main il ne reste que quelques centimètres entre la main et le collier. Une fois  le corps   en bonne position  il est plus facile de maîtriser le statique car la main est proche de la tête ce qui rassure le chien (un doigt peut le gratouiller) elle permet aussi de mettre en valeur la tête en tirant la laisse légèrement en avant, et de relever le port de  tête. Le positionnement du corps commencera lorsque le chien se tiendra bien en statique.
Vérifier l’alignement des aplombs et l’appui des quatre pattes, les aplombs arrière seront en parallèle ou avec une patte en retrait, les aplombs avant seront avec les pieds en parallèle.
Pour mettre en valeur les angulations on peut avancer légèrement les pattes avant, on positionne la première patte de quelques centimètres en avant ensuite la seconde sans que les aplombs arrière bougent ; il ne faut pas trop  avancer les pattes avant  qui auront  pour effet de rabaisser l’arrière train.
La position de la tête doit être droite légèrement relevée ce qui  avantagera la sortie d’encolure, attention ! Une tête trop relevée  aura tendance à creuser la ligne de dos.


Gribouille course aux alluresLa course en laisse 

très importante pour voir les allures du chien,  pour éviter de fausser les allures  le chien doit courir  à un bon rythme sans tirer sur la laisse.
L’entrainement commencera lorsque le chiot marchera correctement en laisse.
On débutera l’exercice en  faisant marcher le chien en laisse  côté gauche du maître (laisse raccourcie, les exercices ne se feront en bout de laisse que lorsque le chien ne tirera plus), puis le faire trottiner en ligne droite  sur quelques mètres en lui disant « on court ! ». Après plusieurs séances positives on fera courir le chien sur des longueurs plus grandes en l’encourageant «  c’est bien on court ! » à la fin de la course habituer le chien au « stop ! Pas bouger » le mettre en statique quelques secondes, puis félicitations, câlins et récompense. Le chien doit savoir  courir en tournant à droite ou à gauche,  pour cela il faut courir en faisant des cercles dans le sens et le sens inverse des aiguilles d’une montre en lui disant « tourne ! », à chaque changement de rotation tirer par petits coups secs sur la laisse dans la direction du changement de sens, les cercles seront au fil des séances de moins en moins grands. Le chien lorsqu’il courre doit être attentif à tous les mouvements du maitre et ne pas tirer sur la laisse,  pour accentuer son attention  le faire courir sur 4-5 mètres  et faire des demi-tours à plusieurs reprises, et  aussi le faire courir en zigzaguant de droite et de gauche. Le résultat définitif ne sera que lorsque votre chien marchera et courra à vos côtés sans tirer sur la laisse.


Castille examen dents

Lors de la présentation du chien le juge vérifie la dentition.

Dans le chapitre éducation  nous conseillons les manipulations au niveau des mâchoires et  des dents du chiot pour les possibles prises de médicaments et pour lui apprendre que nous maîtrisons le point qui lui semble être le plus fort dans son système d’attaque ou de défense. Si le chien est récalcitrant au moment du jugement, il faut le faire asseoir   entre ses jambes, relever les babines supérieures pour voir la position des  incisives supérieures et inférieures (gueule fermée) ensuite (toujours babines relevées) glisser un doigt de chaque côté dans la gueule tout en maintenant fermement  la mâchoire supérieure ouverte pour le contrôle du nombre de dents; tout doit s’effectuer en douceur, sans précipitation,  tout en  rassurant le chien.


Il est bien entendu que ces exercices  connaîtront un aboutissement sur une période plus ou moins longue  que l’on peut compter en mois voire même en années, ce sera selon le caractère du chien, les rythmes d’entrainements ; et il se peut que le chien ne soit pas du tout fait pour les expos, qu’il rechigne et manque de motivation (nous avons eu des cas de ce genre !)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser
des statistiques de visites